>
Je ne me souviens plus si nous rêvions déjà à notre deuxième anniversaire lorsque, dans une toute petite chambre liégeoise, nous épelions Alphabeta pour la première fois. Honnêtement, je crois que nous ne mesurions que très naïvement la hauteur de notre ambition même s’il était doux d’imaginer notre projet toujours en vie deux ans plus tard…

Je ne me souviens plus si nous rêvions déjà à notre deuxième anniversaire lorsque, dans une toute petite chambre liégeoise, nous épelions Alphabeta pour la première fois. Honnêtement, je crois que nous ne mesurions que très naïvement la hauteur de notre ambition même s’il était doux d’imaginer notre projet toujours en vie deux ans plus tard…